Questions et réponses - PAPEC

 

 

Programme d’aide à la production événementielle et cinématographique

Questions les plus fréquemment posées

 

Général

G1. Peut-on déposer un projet pour lequel la lettre de licence n’est pas encore disponible? Réponse : Un producteur peut déposer un projet même si la lettre de licence n’est pas disponible. Cette lettre devra cependant être transmise lors de l’octroi des fonds si le projet est retenu.  Il faut cependant noter que l’appui du diffuseur est un élément considéré lors de l’évaluation du projet.

 

G2. Peut-on déposer avant la date de dépôt? Réponse : Nous pouvons recevoir votre demande électronique dix (10) Jours ouvrables avant la date officielle de dépôt. Cependant, pour l’envoi physique de vos documents, il est préférable de communiquer au préalable avec notre bureau au 514-842- 2497 pour vous assurer de la réception. Veuillez noter qu’aucun projet ne sera étudié avant la réception de toutes les demandes.

 

G3. Est-ce qu’une licence de diffusion de VSD avec Illico ou Super Écran peut-être considérée pour comme une licence avec une EPR? Réponse : Non.

 

 

Volet Événement

E1. Qui doit faire le dépôt de la demande, le producteur télévisuel ou le producteur de l’événement? Réponse : Le producteur télévisuel.

 

 

Volet Cinéma

C1. Peut-on déposer un projet dont le budget total est de 10 M$ par exemple mais dont la part canadienne est en-deçà de 1,5 M$? Réponse : Dans le cas d’une coproduction, la part canadienne doit représenter un minimum de 1,5 M$. Le projet doit également respecter les autres critères notamment un projet de langue française et l’octroi d’un minimum garanti par un distributeur canadien.

 

C2. Quels sont les critères d’admissibilité? Réponse : Les critères d’admissibilité sont énoncés sous la rubrique Événements-Cinéma/critères d’admissibilité.

Quant aux critères de sélection, les projets seront évalués sur la base des réponses fournies dans le formulaire de demande  et des documents fournis.  L’intérêt du distributeur face à votre projet, l’engagement du producteur ainsi que votre stratégie de mise en marché interactive sont des facteurs évalués.

 

C3. Comment le minimum garanti sera-t-il récupéré? Réponse : La récupération du minimum garanti sera prévue entre les parties lors de la signature du contrat d’octroi des fonds pour les projets qui ont été sélectionnés.

 

C4. À quelle étape peut-on déposer un projet? Réponse : La demande doit être effectuée au stade de développement ou de pré-production et avant la signature des ententes officielles avec les institutions telles la SODEC ou TÉLÉFILM Canada.

 

C5. Peut-on déposer plus d’un projet par distributeur et/ou par producteur? Réponse : Un distributeur ou un producteur peut déposer plus d’un projet par date de dépôt. Aucune limite n’est fixée.

 

C6. Est-ce qu’il y a un budget type pour la mise en marché interactive? Réponse : Non. Nous vous suggérons d’inscrire les principaux postes budgétaires de votre mise en marché tel le marketing relationnel, les interventions sur réseaux sociaux, les applications avec composantes virales, achat de publicité sur le web, la création et la production destinée au marketing interactif, le routage média, la publicité sur les moteurs de recherche, les outils de mesure, etc.

 

C7. Est-ce possible de préciser les éléments nécessaires à inclure dans le plan de mise en marché interactive? Réponse : Non. Le plan de mise en marché interactive est à la discrétion du producteur et du distributeur mais doit s’intégrer dans la stratégie de mise en marché général.

 

 

 

 

Section mise à jour le 24 janvier 2011

 
Accueil Événements-Cinéma Questions et réponses